Qui sommes-nous?

illu_page04

Qui sommes-nous? 

Historique

A la fin du XIXème siècle, un fort mouvement d’exode rural amena de nombreuses populations dans les villes se trouvant à proximité de Paris. Ces villes qui comptaient déjà un nombre important de logements insalubres furent souvent dépassées par l’afflux de population.

Pour répondre à ces deux préoccupations à PUTEAUX, le surpeuplement et le manque d’hygiène, un Office Public d’Habitations à Bon Marché (OPHBM) fut créé le 27 juin 1914.

Au lendemain de la Première Guerre Mondiale qui avait arrêté l’élan de construction, la situation sociale dans notre ville n’était guère brillante, cités ouvrières et bidonvilles s’y côtoyaient au milieu de quelques maisons bourgeoises.

Toutefois, la mobilisation des acteurs de l’époque permit la livraison de plusieurs résidences : Victor Hugo (127 logements) en 1921, 4 Cartault (224 logements) et 29 Cartault (322 logements) en 1923, 16 Berthelot (166 logements) et 18 Berthelot (149 logements) en 1932 et Verdun (240 logements) en 1936, soit un total de 1228 logements en moins de 15 ans.

La Seconde Guerre Mondiale fut un nouveau frein à ce dynamisme de développement.Les années qui suivirent la fin des combats débouchèrent sur une crise du logement sans précédent.

Le Maire de l’époque, inspira un souffle nouveau par une série de constructions : Lorilleux qui fut livrée en 4 tranches (1188 logements) 1954/1955, 1959, 1962 et 1965 ; 6 Palissy (138 logements) en 1957, 2 Palissy (47 logements) et 6 Cartault (85 logements) en 1959.

Les années 60 marquèrent l’arrivée de nombreux ménages issus du baby-boom et le retourdes rapatriés d’Afrique du Nord. Le déficit en logements était donc encore considérable.

A PUTEAUX, de grands ensembles ont donc très vite été livrés : 4 bis Cartault (37 logements) en 1962, Anatole France (134 logements) entre 1962 et 1966, Bellini (350 logements) et

Les Bergères (56 logements) en 1962, les Rosiers (404 logements répartis sur 4 tours) en 1968, Louis Pouey (89 logements) en 1972, Moissan (90 logements) et Les Fontaines (186 logements répartis sur deux tours) en 1973.

Suivront, avec une architecture plus recherchée, la mise en service de 9 résidences :

Carré Vert (200 logements) en 1978, Les Platanes (214 logements) en 1983, Vieille Eglise (171 logements) en 1984, Moulin (79 logements) en 1985, Deux Horloges (197 logements) en 1987, Rives de Seine(154 logements) en 1991, Eichenberger (16 logements au sein d’une copropriété) le Vieux Lavoir (10 logements adaptés) en 1994, l’Ancien Château (40 logements) en 1996, les Arcades (72 logements) en 1999, et pour finir la ZAC du Théâtre (12 logements) en 2014.

Aujourd’hui, l’OHP de la Commune de Puteaux, premier bailleur de la commune, détient 5.170 logements, 107 locaux commerciaux au pied de ses résidences et 3.021 emplacements de parking dont 151 réservés aux deux roues.

L’Office permet également l’accession sociale à la propriété à ses locataires de la Résidence Louis Pouey depuis fin 2013, laquelle est désormais une véritable copropriété privée.

Un projet de construction de logements en accession sociale à la propriété est prévu au 8-10, rue Victor Hugo.

  • Création de l’Office Public d’Habitations à Bon Marché (OPHBM)

  • Victor Hugo<br>127 logements

    Victor Hugo
    127 logements

  • 29 Cartault<br>322 logements

    29 Cartault
    322 logements

  • 4 Cartault<br>224 logements

    4 Cartault
    224 logements

  • 16 et 18 Berthelot<br>315 logements

    16 et 18 Berthelot
    315 logements

  • Verdun<br>240 logements

    Verdun
    240 logements

  • Lorilleux livrée en 4 tranches<br>de 1954 à 1965<br>1188 logements

    Lorilleux livrée en 4 tranches
    de 1954 à 1965
    1188 logements

  • 6 Palissy<br>138 logements

    6 Palissy
    138 logements

  • 2 Palissy<br>47 logements

    2 Palissy
    47 logements

  • 6 Cartault<br>85 logements

    6 Cartault
    85 logements

  • Bellini<br>350 logements

    Bellini
    350 logements

  • Les Bergères<br>56 logements

    Les Bergères
    56 logements

  • 4 bis Cartault<br>37 logements

    4 bis Cartault
    37 logements

  • Anatole France<br>134 logements

    Anatole France
    134 logements

  • les Rosiers<br>404 logements répartis sur 4 tours

    les Rosiers
    404 logements répartis sur 4 tours

  • Louis Pouey<br>89 logements

    Louis Pouey
    89 logements

  • Moissan<br>90 logements

    Moissan
    90 logements

  • Carré Vert<br>200 logements

    Carré Vert
    200 logements

  • Les Platanes<br>214 logements

    Les Platanes
    214 logements

  • Moulin<br>79 logements

    Moulin
    79 logements

  • Vieille Eglise<br>171 logements

    Vieille Eglise
    171 logements

  • Deux Horloges<br>197 logements

    Deux Horloges
    197 logements

  • Rives de Seine<br>154 logements

    Rives de Seine
    154 logements

  • Eichenberger<br>16 logements au sein d’une copropriété

    Eichenberger
    16 logements au sein d’une copropriété

  • le Vieux Lavoir<br>10 logements

    le Vieux Lavoir
    10 logements

  • l’Ancien Château<br>40 logements

    l’Ancien Château
    40 logements

  • les Arcades<br>72 logements

    les Arcades
    72 logements

  • la ZAC du Théâtre<br>12 logements

    la ZAC du Théâtre
    12 logements

Nos instances

L’OHP est un établissement public et relève du statut d’Office Public de l’Habitat.

Il est rattaché au territoire de Paris Ouest La Défense (POLD).

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le Conseil d'Administration est le seul organe de l'OHP disposant d'une compétence générale. Il règle par ses délibérations les affaires de l'Office. L'article R 421-16 du Code de la Construction et de l'Habitation précise expressément onze de ses compétences parmi les plus importantes : décider de la politique générale de l'Office, voter le budget, décider des programmes de réservation foncière, d'aménagement, de construction et de réhabilitation, décider des actes de disposition ou autoriser des emprunts. Le nombre de ses membres, ayant tous voix délibérative, se décompose comme suit :

LE BUREAU DE L’OFFICE

Le Conseil d’Administration de l’Office accorde au Bureau une délégation de compétences lui permettant notamment de souscrire des emprunts, recourir aux crédits de trésorerie et réaliser des opérations relatives aux placements de l’OHP.

   LA COMMISSION D'ATTRIBUTION DES LOGEMENTS

Elle est seule compétente pour attribuer les logements en fonction des demandes en attente et des logements qui se libèrent, dans le respect des objectifs et des critères fixés par la réglementation.

LE JURY CITOYEN

Lors de séance du 5 novembre 2015, dans un souci de transparence et d'équité, le Conseil d’Administration de l’OHP de Puteaux a approuvé la mise en place d’un jury citoyen pour l’attribution de logements. Tirés au sort, douze Putéoliens sont appelés à donner leur avis consultatif sur les dossiers complets et anonymes devant être présentés à la Commission d'Attribution des Logements.

LE CONSEIL DE CONCERTATION LOCATIVE

Le conseil de Concertation Locative est composé des représentants élus par les locataires et par la direction de l’OHP. Cette instance de dialogue se réunit au moins une fois par an. Les échanges portent sur de nombreux thèmes liés à la vie quotidienne des locataires, les conditions d’habitat et de cadre de vie, les interventions sur le patrimoine, les charges locatives, les actions de communication entreprises auprès des locataires.

Les chiffres clefs

L'OFFICE DE L'HABITAT DE PUTEAUX EST LE 1ER BAILLEUR SOCIAL DE LA VILLE DE PUTEAUX.

5170 Logements

28 Résidences

107 Locaux commerciaux
 

3021 Emplacements de parking

81 Places de motos

79 Places de cyclos

167 Employés

33 Loges

33 Gardiens